20 mars 2011

Norouz Mubarak !


Aujourd'hui, les Iraniens à travers le monde fêtent le début de la nouvelle année qui coïncide avec l'arrivée du printemps. En ce nouveau jour, sur les tables dressées seront disposés sept Haft Sîn, objets débutant par la lettre Sîn, chacun représentant un élément précis. On peut retrouver:


Sabzeh, germes de blé, d'orge ou de lentilles qui symbolisent la renaissance 
Samanu, pâte sucrée faite de germe de blé, symbolisant l'abondance
Sekkeh, des pièces de monnaie, qui symbolisent la prospérité

Senjed, le fruit séché du jujubier qui symbolise l'amour
Serkeh, du vinaigre, symbolisant l'âge et la patience
Sîb, des pommes, qui symbolisent la beauté et la bonne santé
Sîr, l'ail, qui symbolise la médecine
Somaq, des baies de sumac, qui symbolisent le lever du soleil et la santé
Sonbol, des fleurs de jacinthe, symbolisant l'arrivée du printemps



Un miroir, des œufs décorés, un bol de poissons rouges, des chandelles, un livre sacré et des plateaux de pâtisseries complèteront le tout.


Nan-e Nokhochi
Biscuits à la farine de pois chiche
et à la cardamome
Pour la recette, cliquez: Nooschi
Je n'ai jamais célébré Norouz, mais j'envie cette fête printanière, surtout cette année où Pâques paraît si loin. Il me semble qu'il s'agit d'une période idéale pour se réunir et chasser le temps gris et froid des derniers mois en compagnie des gens qui nous tiennent le plus à cœur, qu'ils soient parents ou amis. Alors voilà, afin de me joindre à la fête à ma manière, j'ai confectionné des Tut à l'intention d'un ami qui les adore, ainsi que des Nan-e Nokhochi, en souvenir d'un délicieux repas pris au Café Byblos à Montréal !


Tut: pâte d'amandes à l'eau de rose
Pour la recette, cliquez: My Persian Kitchen

D'ailleurs, que l'on soit d'origine iranienne, canadienne, française, libanaise, algérienne ou autre, aujourd'hui, c'est jour de printemps ! Je vous souhaite donc à toutes et à tous des renouveaux qui sauront combler vos rêves et vos passions ! Et, question de célébrer en beauté, je vous laisse sur ces quelques vers du plus romantique de nos poètes :

« Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame »

Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame,
Viens ! ne te lasse pas de mêler à ton âme
La campagne, les bois, les ombrages charmants,
Les larges clairs de lune au bord des flots dormants,
Le sentier qui finit où le chemin commence,
Et l’air et le printemps et l’horizon immense,
L’horizon que ce monde attache humble et joyeux
Comme une lèvre au bas de la robe des cieux !
Viens ! et que le regard des pudiques étoiles
Qui tombe sur la terre à travers tant de voiles,
Que l’arbre pénétré de parfums et de chants,
Que le souffle embrasé de midi dans les champs,
Et l’ombre et le soleil et l’onde et la verdure,
Et le rayonnement de toute la nature
Fassent épanouir, comme une double fleur,
La beauté sur ton front et l’amour dans ton cœur !
                                                           - Victor Hugo

2 commentaires:

nooschi a dit…

Nowruz Mubarak to you too!! Your tut and nokhochi looks like it turned out really well!!! And you even had the right cookie cutters for the nan-e nokhochi. It was a beautiful day for the first day of Spring!

Miss Juliette a dit…

Thank you again ! Yes, yesterday was a beautiful day for Spring to start (and let's not talk about today!)
None of my kids or colleagues is familiar with persian cuisine, and everyone loved the tut and the nokhochi (although some have a profound preference for one or the other, which is normal). And even if I am still waiting for the verdict from my Iranian friend, I am very happy with the results, and will experiment more recipes very shortly!