11 février 2011

Bienheureux soit le corps des femmes



Vénus callipyge


  Que jamais l'art abstrait, qui sévit maintenant
  N'enlève à vos attraits ce volume étonnant
  Au temps où les faux culs sont la majorité
  Gloire à celui qui dit toute la vérité

  Brassens

2 commentaires:

Kenza a dit…

Bonjour Jcote,
Je vous remercie pour votre visite, votre gentil commentaire et en profite pour vous souhaiter la bienvenue dans mon petit salon de thé au jasmin.
Je souhaite également longue et belle vie à votre très jeune blog et à vous beaucoup de plaisir à l'enrichir!
N'hésitez surtout pas à laisser une trace de vos visites, je ne manquerai pas d'y répondre.
Très amicalement,
Kenza

Jcote a dit…

Marhaba Kenza,
Merci de m'accueillir dans votre chaleureux salon de thé au jasmin. Mon coeur s'y sent comme dans mon propre chez-moi à chaque visite ! Vos choix de toiles m'inspirent énormément, j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop de reprendre — souvent ! — la formule peintre-poète.
Au plaisir de poursuivre cette conversation au fil de nos mises à jour de blog respectives,
Jcote qui, sous l'inspiration d'un film qui l'a marquée, changera de nom sous peu